Dataconnexions #2

Ce jeudi 7 février s'est tenu chez Dassault Systèmes à Velizy le second opus du concours Dataconnexions. Nous y étions pour voir, rencontrer, écouter ceux qui font bouger l'usage de l'opendata en France. Et si une chose est certaine, c'est que nous n'avons pas été déçu. Tant l'accueil par nos hôtes, que les lauréats du concours, que les intervenants ont été du plus haut niveau.

Parmi les lauréats du concours, beaucoup d'applications B2C, mais aussi un peu de B2B, notamment avec Data-Publica et son tableau de bord des territoires, Maporama apporte une approche intéressante du géomarketing dans le cadre de son GeoDashboardCubicweb avec Nicolas Chauvat de Logilab a été primé pour le travail communautaire visant à mettre à dispsition un très bon outil d'exploitation du web sémantique. Kelquartier  pour son référentiel des quartiers a été aussi primé, l'exhaustivité des informations mises à dispositions est assez impressionnante.

Plusieurs tables rondes animées par François Bourdoncle de Exalead ont réunit des acteurs aussi variés que le CG71, l'Union routière de France, Orange, Veolia Environnement et Microsoft. Ces acteurs engagés dans des démarches OpenData nous ont fait part de leurs visions, et de leur ambitions pour le développement de ce marché.  Le développement d'une communauté visant à mutualiser les expériences et développement semble essentiel, tout comme le renformcement des jonctions entre ce monde de l'Opendata, et celui de l'entreprise. L'hybridation de la donnée d'entreprise avec la donnée publique sera à coup sur une tendance importante dans l'avenir de l'opendata. Après l'IT centrée sur les systèmes, nous avons eu celle centrée sur le code, aujourd'hui tout est lié à la data qui en est un extraordinaire moteur.

La conférence s'est terminée par un discours de Henri Verdier, tout nouveau directeur d'Etalab. A coup sur son enthousiasme naturel donnera des ailes à l'Opendata en France dans les années à venir. L'essentiel de ses visions évoquées ici avaient déjà développées dans les colonnes du journal Les Echos.